C’est obligé les déco de Noël ?




L’année dernière, c’était mon premier Noël de femme séparée. J’avais une sorte de revanche à prendre sur la vie, l’idée qu’il fallait positiver, faire des choix, vivre. Du coup j’ai décoré ma maison comme si de rien n’était.


Esprit de Noël, es-tu là ?


Au fond, ce qui m’inquiétait vraiment, c’était la réaction de mes enfants. Ils sont grands mes enfants ; ce sont de jeunes adultes. Mais quand même. Noël ça a quelque chose d’exceptionnel dans l’année ! Surtout chez moi : j'ai toujours mis le paquet !


On ne peut pas dire que cela se soit mal passé, mais c'était bizarre pour tout le monde. Je suis allée à Paris chez ma tante, chose que je ne m'étais jamais permise. Tu te sépares de ton conjoint et tout à coup tu te souviens que tu as une famille... ça m'a fait plaisir, mais à y bien réfléchir, c'était un peu mufle. Je ne lui ai pas demandé ce qu'elle en avait pensé.


Tout cela m’invite à me poser tout un tas de questions, comme d’habitude.

  • Qu’est-ce que l’esprit de Noël ?

  • Pourquoi tout décorer, de la cave au grenier ?

  • Et même devant sa porte…

  • Pour qui ?

  • Pour quoi ?

  • Et dans un pays qui n’est plus la fille aînée de l’Église, est-ce que Noël a encore un sens ?

  • Est-ce que Noël est vraiment devenue une fête païenne ?

  • si oui, pourquoi alors tout ce cérémonial ?

  • ah bon ! parce que les festivités laïques n'ont pas d'importance, pas de cérémonial alors ?

  • S'il n'y a plus d'enfants, est-ce que je décore quand même ?

  • Pousser son aîné(e) à avoir des enfants rien que pour les déco de Noël, est-ce bien fondé ? lol

  • Au fond, est-ce que les enfants justifient les déco de Noël ?

  • si je ne décore pas, tu peux être sûr(e) que quelqu'un va me faire une réflexion !

  • Je m'en fiche ou pas ?


À quoi me ramène Noël ?

Pourquoi en ai-je tant la nostalgie, la haine, l'espoir, le désir, l'angoisse, la fatigue, l'appréhension, hâte ou dégout ?

Que s'est-il passé durant ces fêtes de fin d'année qui me plonge dans un tel état ?

Quelle est ma référence ?

Qui me manque à Noël ?

Mes enfants ou mes parents ?

Mon enfance ? mon insouciance ?

Que donnerais-je pour croire encore un peu au Père Noël ?

Ou le Père Noël est-il le symbole de la trahison suprême ?

Faut-il prendre les enfants pour des cons ?

Mais sont-ils dupes ?


Puis-je décider de croire aux belles choses de la vie ?

même si j'ai eu à souffrir, à être déçue, à m'être sentie trahie, abusée ?

même si c'était injuste ? même si...

Puis décider de décorer ma maison pour moi

pour l'esprit de Noël que je veux y mettre.

pour le plaisir et la nostalgie

pour regarder en face ce qui me blesse

pour ne pas lutter

pour moi ?



Merci !

N'hésitez surtout pas à réagir... ou à venir en parler avec moi. Même pendant le confinement, mon cabinet reste ouvert et mon téléphone aussi ! voire, mon ordinateur... Paraîtrait qu'on est devenu top en réunion Zoom...


Sophie David Auvray

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2023 by Sophie Reynouard. Proudly created with Wix.com

CONTACTEZ-NOUS

Sophie REYNOUARD DAVID-AUVRAY

06 30 79 29 80

Christophe VANDAMME

06 13 11 28 94

CABINET

298 rue d'Argenton

Doué la Fontaine

49700 DOUÉ EN ANJOU

PAYS DE LA LOIRE

lecartablesurlezinc@gmail.com

christophevandamme@neuf.fr